La France en Afghanistan 2008 - 2010

bottomEn savoir plus
  • "Nous devons gagner. Nous sommes engagés pour longtemps jusqu'a la victoire. Il n'y a pas d'autre solution."

    Nicolas Sarkozy - Sommet de l'OTAN, à Bucarest (Roumanie) du 2 au 4 avril 2008

2008 - 2010 la France en Afghanistan

Mi 2008, à la suite du sommet de l’OTAN à Bucarest, la France augmente son effectif pour atteindre environ 3000 hommes. Ces nouvelles missions seront la sécurisation de l’axe Vermont traversant la vallée de la Kapissa et de Serobi afin de fiabiliser un des axes assurant le ravitaillement de la base aérienne de Bagrham.

  • 2008
  • 28 Mar 08

    La France envoie 1000 soldats supplémentaires

    Devant les parlementaires britanniques réunis à Westminster, M. Sarkozy indique que la France va proposer "de renforcer sa présence militaire" en Afghanistan lors du sommet de l'OTAN à Bucarest.

  • 1 Aug 08

    Redéploiement de l'armée Française

    L’armée Française est déployée sur l’axe Vermont

  • 18 Aug 08

    Embuscade d'Uzbin

    Dix soldats français sont tués dans une embuscade à 50 kilomètres de Kaboul.

  • 19 Sep 08

    Prolongation de l'intervention

    A l’issue d'un débat à l’Assemblée nationale française, celle-ci autorise la prolongation de l’intervention des forces armées françaises en Afghanistan, par 343 voix contre 210.

  • 2009
  • 3 Mar 09

    Opération Dinner Out

    L'opération Dinner Out permet de reprendre le contrôle de la vallée d’Alasay dans la Kâpîssâ, mais conduit à la mort d'un soldat français, le caporal Belda du 27e bataillon de chasseurs alpins, conducteur d'un VAB.

  • 30 Oct 09

    Enlèvement de journalistes

    les journalistes français Hervé Ghesquière, Stéphane Taponier et leurs accompagnateurs sont enlevés par les talibans en Kapisa. Ils resteront otages 547 jours et seront libérés par leur ravisseurs le 29 juin 2011

  • 31 Oct 09

    Changement de commandement

    le général Marcel Druart a cédé le commandement de la région capitale (RC-C) de la force internationale d’assistance à la sécurité (FIAS) au général de brigade turc Levent Çolak.

  • 1 Oct 09

    Création brigade Lafayette

    la brigade La Fayette est officiellement créée.

  • 2010
  • 25 Jul 10

    Wikileaks dévoile les documents de la guerre d’Afghanistan.

    Wikileaks publie 91731 documents couvrant la période de janvier 2004 à décembre 2009 du conflit en Afghanistan. Cette fuite, considéré comme l’une des plus importante de l’histoire de l’armée américaine révélait des informations sur les décès de civiles, l’augmentation des attaque talibans, l’influence de du Pakistan et de l’Iran dans le conflit mais aussi l’activité des troupes engagés à leur coté dans la coalition, et notamment la France. De l’été 2008 à fin 2009, 14557 SITREP relatent du quotidien de la coalition. Parmi eux, plus de 320 rapportent des actions françaises soit environ 2%. Ces évènement rapportés dans ces rapports permettent une approche géographique et statistique des évènements. Cependant leur formalisme élude l'expérience que la guerre engendre sur les combattants.

L'expérience de la guerre, un documentaire interactif à hauteur d’hommes

Au delà du conflit Afghan et du quotidien de ces hommes et de ces femmes dévoilés par Wikileaks; quel expérience ces témoins plongés dans la guerre peuvent t’ils nous enseigner ?

Une diffusion multi-plateforme

Le web-documentaire «L’Expérience de la Guerre» sera diffusé sur le web. Le site s’articulera autour de rencontres de combattants, de journalistes, soignants... Une lecture pourra être réalisée par témoins ou au travers d’une grille thématique. Le web-documentaire sera développé en Html 5 afin d’être compatible avec les appareils iOS.

Une diffusion multilingue

Les témoignages et le web-documentaire seront disponibles dans les langues de travail de l’Union Européenne : Français, Anglais, Allemand. Des pages comprendront des éléments de contextualisation du conflits. Les éléments spécifiques à chaque soldat seront intégrés dans leur module de présentation incluant pays, zone, cartes, date ...

Une interaction épurée

L'interface entre les différente séquences s’attachera à être la plus épurée possible. Trois ou quatre axes de lecture seront proposées à l’utilisateur. Sans interaction de sa part le web documentaire enchainera les différents modules permettant à l’internaute de s’installer dans la narration. L’interaction permettra d’obtenir des informations complémentaires sans perturber le cours de la lecture.

Une carte de synthèse

Une carte permettra d’appréhender la zone de déploiement de l'armée française. Les documents délivrés par Wikileaks seront disponible géolocalisés. De nombreuse options permettrons de trier les différents documents en fonction d’une localisation, d’une période, de type d’évènements, des unités engagés ... Chaque documents comprendra des liens vers des témoins qui pourront recontextualiser et éclairer ces rapports d’une expérience, de son expérience de la guerre.

Un documentaire interactif de référence

Le web documentaire s'inscrit dans un travail de mémoire pour notre génération et les générations futures. Il sera donc fonctionnellement adapté à cet objectif : l’ensemble des entretiens seront accessibles, le maximum d’informations de contextualisation sera fournit. Des pages reprenant ces informations pourront être téléchargées et imprimées.

Une série d'entretiens

Une série d’entretiens seront réalisées avec différents témoins ayant participer au conflit afghans entre l’été 2008 et début 2010. L’entretien aura pour base des documents de wikileaks sélectionnés en fonction du témoin, de la zone et la période pendant laquelle il était déployée. L’entretien s’effectuera à micro ouvert, en laissant le temps à la personne de s’exprimer, de développer ou de se taire. Des journalistes, ONG, universitaires ou soignants seront également sollicités pour leur expertise du terrain permettant un éclairage complémentaire par rapport aux combattants.

Afghanistan - Route Vermont

Une interface adaptée

L’expérience de la guerre s'articule autour d'une interface optimisée pour pouvoir appréhender, contextualiser et mettre en lien la très grande quantité d'informations dévoilées par Wikileaks.

Le 25 juillet 2010 Wikileaks publiait 91731 documents couvrant la période de janvier 2004 à décembre 2009 du conflit en Afghanistan. Cette fuite, considéré comme l’une des plus importante de l’histoire de l’armée américaine révélait des informations sur les décès de civiles, l’augmentation des attaque talibans, l’influence de du Pakistan et de l’Iran dans le conflit mais aussi l’activité des troupes engagés à leur coté dans la coalition, et notamment la France. De l’été 2008 à fin 2009, 14557 SITREP relatent du quotidien de la coalition. Parmi eux, plus de 320 rapportent des actions françaises soit environ 2%.
Une série d'entretiens avec des soldats français ayant servi en Afghanistan entre 2008 et 2010 seront mis en regard des comptes rendus dévoilés par Wikileaks. Ils permettront de donner corps à cette guerre méconnue qui à nécessité l'engagement de 50 000 militaires français.

Une équipe au service d'un projet

Petit Homme Production mobilise de nombreux professionnels pour ce projet et notamment ...

Fabien Collini

Réalisateur

En charge de l'écriture et de la réalisation du projet.

Raphaëlle Moncorger

Administratrice

En charge de tous les aspects administratifs et juridique

Célai Ramain

Communication

En charge du volet communication et promotion du projet.